Innoveducation

Sur les pistes du changement pour l'école

Enquête suédoise / (1) Au pays des enfants modèles ?

« Nous venons d’atterrir à l’aéroport de Göteborg. La température au sol est de 25 degrés Celsius. » Au sourire des passagers suédois du vol, l’annonce n’est pas courante… et on pressent déjà que les coups de Soleil seront nombreux !

Göteborg est une ville portuaire de 550 000 habitants située à à l’Ouest de la Suède

Me voilà donc arrivée en Suède, l’un des trois pays nordiques dont on vante si souvent la qualité de vie et l’intelligence des politiques publiques, notamment en matière d’éducation. La mission que je me suis donnée pour ces deux semaines d’immersion est ambitieuse : comprendre en quoi le regard sur l’enfant est ici si différent.

Pour cela, je suis adorablement accueillie dans une famille suédoise composée de Stefan, Caroline et leurs enfants Liam (11 ans), Felicia (9 ans) et Molly (9 mois). J’avais précédemment rencontré Caroline à Nantes, lors de la 28e Rencontre Internationale Des Educateurs et enseignants Freinet en juillet 2010. Celle-ci a formidablement organisé mes visites de classes : école du quartier le lundi, école Freinet mardi et mercredi, école de banlieue jeudi et vendredi et enfin toute une semaine (la dernière de l’année scolaire ici) dans l’école Freinet où de nombreux ateliers de fin d’année sont prévus. Alléchant planning !


Le parc Slottsskogen

Mais pour l’instant, tirons parti d’un premier week-end de sensibilisation. Après une seule très courte journée de contact, il m’est évidemment impossible de tirer la moindre conclusion. Cependant, après ces quelques heures, une chose me reviens en mémoire… Au cours de l’après-midi, j’ai pu visiter un grand parc – toutes pelouses autorisées – dont une partie présentait une exposition de land art. Définitivement piège à bobos sur le papier, il me semble en effet reconnaître cette faune un peu partout dans les allées – Ray ban démesurées associées à une poussette dernier cri, coupe courte et chemise Liberty… Bref, le look « créatif-culturel ». Qu’est-ce qui me frappe tant ? Les enfants : ils respirent de liberté et d’initiative, non ?

Recul immédiat et nécessaire sur cette conclusion hâtive : il est clair que je m’ATTENDS à ce constat. Qui plus est, nous sommes samedi – journée des enfants ?, il fait inhabituellement beau, je suis dans un parc qui ressemble un peu au parc de la Tête d’Or de Lyon, et l’endroit semble couvert de ces « créatifs-culturels » dont les enfants sont si attachants (et parfois agaçants…). Mais c’est un fait, je n’ai pas vu ou entendu un seul enfant pleurer ou se faire réprimander. Qui plus est, je me suis ensuite rendue dans un supermarché plutôt classique – très proche des Delhaize bruxellois : là également, aucun accrochage notable autour de supplications ou demandes péremptoires enfantines…

L’attitude contemplative et bienveillante des parents serait-elle généralisée en Suède ? Auraient-ils trouvé LA solution aux comportements détestables de certains enfants – ou une façon de les négocier ? Ou suis-je seulement tombée au bon moment, regardant tout cela au travers de lunettes estampillées Bisounours ?

Demain dimanche, s’il fait beau, devrait être consacré à la visite des allées d’un gigantesque vide grenier de quartier. L’occasion pour les enfants de jouer les monstres capricieux, tandis que leurs parents oscillent entre leur coeur, leur porte-monnaie, et la cohérence décorative de leur intérieur ! L’enquête commence on ne peut mieux : le mystère est épais !

> Concernant la relation parents-enfants en Suède, Arte consacrait il y a quelques mois une grande soirée à la loi d’interdiction de la fessée dans ce pays. Le documentaire ne doit plus être disponible sur son site Arte+7, mais il est sur Youtube ici !

Publicités

4 commentaires sur “Enquête suédoise / (1) Au pays des enfants modèles ?

  1. torre
    mai 28, 2012

    Bravo Eva
    Nous allons suivre tes péripéties avec intérêt.
    Sylvie du GFEN 28

  2. Pingback: Enquête suédoise / (2) Un État sur-protecteur ? « Innoveducation

  3. méchouar
    mai 29, 2012

    Bonjour Eva
    Des enfants modèles … et si tu étais juste hébergée dans les « beaux quartiers  » ?
    Effectivement on attend la suite avec intérêt.
    Sophie du GFEN 28

    • innoveducation
      mai 30, 2012

      Bonjour Sophie !
      Merci beaucoup pour ton message. Tu as raison sur ce point et c’est pourquoi je me rends en fin de semaine dans un établissement de la banlieue de Göteborg.
      Cependant, compte tenu de l’aspect très ponctuel de mes visites, il s’agit plus d’une rapide immersion que d’un voyage d’étude permettant un regard exhaustif et objectif.
      A très vite,
      Eva

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le mai 27, 2012 par dans Dossiers, Enquête suédoise, et est taguée , , , , , , .